Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -14%
Jeu Far Cry 6 (PS5)
Voir le deal
51.49 €

 

 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Clair de Lune

Clair de Lune

Féminin Nombre de messages : 13133
Age : 52
Localisation : perdue dans de doux rêves... ^_^
Citation préférée : When you can live FOREVER, what do you live for...?
Date d'inscription : 15/03/2009

Carnet Intime
Musique Préférée: Supermassive Black Hole
Personnage Twilight préféré: Arghhhh... quelle question...!
Mon Tome préféré: hum...

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Empty
MessageSujet: BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...   BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... EmptyVen 25 Mar - 13:07

Robert Pattinson talks about the magic of Water for Elephants...


Photobucket


Speaking with BoxOfficeMagazine.com, here's the Q&A with Rob:

Citation :

You're incredibly busy. What is it about Water for Elephants that made you decide this was the film you wanted to do next?

When I first met Francis, we met at the elephant sanctuary where Tai the elephant lived. I got along with him really, really well in the car. We arrived at this place, met the elephant and he was showing us all the tricks that it was going to do in the movie—it was such an incredible day and just the environment of being around elephants was the first major thing. I loved the idea of working on such a peaceful set because just being around them is incredibly peaceful. Also, having done so many stressful things over the previous year, when I read the script and the book and loved them both, it just felt like I could add something to it. Then it had Reese and Christoph on it and I felt like you can't really get a better cast, and that was about it. I thought it was kind of a no-brainer, really.

It's interesting to hear you talk about the animals because one scene that stands out is the first time you walk through and meet all the animals by yourself. You just seemed so comfortable in that circus environment.

There was something about where we were shooting and just the wildness the story created—there's something kind of magical about it. We were shooting out in the middle of the desert and everything was in this authentic '30s circus tent and there was hardly any kind of modern day film equipment anywhere. You could really believe that you're in the '30s. There was just something about the way the light comes through the tent. There's this real mystic quality and then there's extremely hot, tired animals, exotic animals in these period cages. There is something incredibly beautiful and strange when you see a hyena and tigers and zebras and they're all in the same room together all passed out sleeping—and a baby giraffe at the end. One thing about that scene specifically, the baby giraffe was completely clueless to the fact that there's the tiger in one cage and lion in the other cage directly opposite it. They're both staring at the giraffe during the scene and I was just trying to make the giraffe not realize what was happening and keep him looking in one direction.

That sounds like a metaphor for something, although I'm not exactly sure what.

It's funny because the giraffe wasn't born in the wild or anything so it had no idea of the threats posed about four feet away from him. I mean, everyone always talks about, "Never work with children and never work with animals," but I just found that it's always been a part of me. I enjoy working with children and animals more than adults the majority of the time because they're a constant source of inspiration because they're just doing their own thing. They don't know they're in a movie.

They're the ultimate method actors.

They're really, really, into their characters. [Laughs]

As a kid, did you want to run away with the circus?

Not really. I only went to the circus once when I was about six or something. The clowns were in this little car and the car door blew off and my sister told me that the clown had died, which is completely untrue but I thought it was true up until a year ago. I think that was one of the things that set me off from ever going to the circus again. It's funny because so many people always think the circus is creepy and then you watch Water for Elephants and it doesn't seem even like a circus, really. Some people have asked me, "Is it scary? Are there freaky clowns?" No. Why is that the first thing that comes to your head when you think about a circus? That is just very strange.

So many people are afraid of clowns. What happened to them when they were kids?

I know. It's so weird. Maybe in my generation, most people want to be miserable all the time so they're scared of someone trying to make them laugh. One of my favorite movies was It when I was younger. I kind of always liked the idea of a psycho clown.

I think I actually do blame 'It' for a lot of that. I remember watching that when I was really young and just being terrified—especially of spiders, too.

I watched it again recently and it's really not very scary. I was terrified of it when I was younger for years.

My parents let me read that book when I was ten. I don't know what they were thinking. I wanted to ask you, this film has such an American feel to it. Since you're from London, I was wondering what you drew on to give it this great '30s frontier spirit?

I think it's always been my favorite period of America. Whenever I'm driving through the countryside in America and just see flat land going for ages and ages and tiny little towns with their little gas station and stuff. That's what my idea of America is. I never think about New York or any of the cities. That's what it seems to me. That period, that's the end of the Wild West. That energy I find really attractive. I like the idea of romanticizing America because England in the '30s, there's nothing I particularly want to romanticize. There's something about America at that point in time that seems very symbolic of hope for some reason. As soon as I saw the way Jack Fisk the production designer created the sets, and also just the days and the times of the day we chose to shoot on-we were always shooting in magic hour-it just felt incredibly American all the time and I really liked it. I don't know if you could make a modern movie feel the same. I don't what you do to make something seem really American if it was modern day. Before the '40s, people are essentially still cowboys and that's what Americans are to me. And then it became all white picket fences and something totally different. But the '30s are cool.


source: BoxOfficeMagazine.com / Twitter Victoria1985 via ROBsessed ...
source pic dettaguée: Thinking of Rob ...


BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 944881CosmopolisCDL
HE's like a drug to me...
HE's like my own, personal brand of heroïn...


merci Sparkle....!

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Respect1-1 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Ban_cl13

Ce que personne n'a réellement compris, c'est que Rob, ben :amoi: , :amoi: , :amoi: .... et pis c'est TOUT...!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://clairdelunecdc.blogspot.com/
Clair de Lune

Clair de Lune

Féminin Nombre de messages : 13133
Age : 52
Localisation : perdue dans de doux rêves... ^_^
Citation préférée : When you can live FOREVER, what do you live for...?
Date d'inscription : 15/03/2009

Carnet Intime
Musique Préférée: Supermassive Black Hole
Personnage Twilight préféré: Arghhhh... quelle question...!
Mon Tome préféré: hum...

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Empty
MessageSujet: Re: BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...   BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... EmptyVen 25 Mar - 13:10

annouk.... :/: ...


BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 944881CosmopolisCDL
HE's like a drug to me...
HE's like my own, personal brand of heroïn...


merci Sparkle....!

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Respect1-1 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Ban_cl13

Ce que personne n'a réellement compris, c'est que Rob, ben :amoi: , :amoi: , :amoi: .... et pis c'est TOUT...!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://clairdelunecdc.blogspot.com/
Annouk

Annouk

Féminin Nombre de messages : 12443
Age : 48
Localisation : Québec
Citation préférée : La mort qui a sucé le miel de ton halaine, n'étend pas son emprise encore sur ta beauté
Date d'inscription : 14/03/2009

Carnet Intime
Musique Préférée: James Blunt: goodbye my lover
Personnage Twilight préféré: Edward Edward et Edward...
Mon Tome préféré: Le dernier, Révélation.

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Empty
MessageSujet: Re: BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...   BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... EmptyVen 25 Mar - 14:02

Robert Pattinson : Pourquoi "Water for Elephants" était une évidence

Vous êtes très occupé. Qu'est-ce qui vous a décidé à faire Water for Elephants ?

Quand j'ai rencontré Francis, nous nous sommes rendus dans une réserve d'éléphants, où vit l'éléphante Tai. Je me suis bien entendu avec elle, vraiment bien. Nous sommes arrivés là bas, on a rencontré l'éléphante et elle nous a fait une démonstration de tous les tours qu'elle allait faire dans le film, c'était une journée incroyable et côtoyer des éléphants a été la première chose importante. J'ai aimé l'idée de travailler sur un tournage paisible, car être à leur contact est incroyablement apaisant. Ainsi, après avoir fait tellement de choses stressantes au cours de l'année précédente, après avoir lu le script et le livre et les avoir adorés tous les deux, j'ai eu le sentiment que je pouvais apporter quelque chose. Et puis il y avait Reese et Christoph et j'ai eu le sentiment qu'on ne pouvait pas avoir un meilleur casting, ce qui a été le cas. Je pensais que c'était vraiment une évidence.

Il est intéressant de vous entendre parler des animaux car il y a une scène plus particulièrement, celle où vous allez à la découverte des animaux de la ménagerie. Vous paraissez extrêmement à l'aise dans cet univers du cirque.

Entre le lieu où nous tournions et l'aspect sauvage de l'histoire, il y avait quelque chose de magique. Nous tournions en plein milieu du désert et tout était, dans ce chapiteau de cirque des années 30, authentique. On pouvait vraiment croire qu'on était réellement à cette époque. Il y avait quelque chose de particulier dans la façon dont la lumière traversait le chapiteau. Il y avait un côté vraiment mystérieux et puis il faisait extrêmement chaud, les animaux étaient fatigués, il y avait toutes sortes d'animaux exotiques dans des cages de cette époque. Il y a quelque chose d'incroyablement beau et étrange quand vous voyez une hyène, des tigres, des zèbres réunis au même endroit en train de dormir et il y a même un bébé girafe à la fin. Une chose à propos de cette scène en particulier, le bébé girafe était complètement perdu à cause d'un tigre et du lion dans des cages en face de lui. Les deux fauves regardaient fixement la girafe au cours de cette scène et j'essayais de faire en sorte que la girafe ne se rende pas compte ce qui se passait en détournant son attention.

Il y a quelque chose de métaphorique là dedans, mais je ne sais pas exactement quoi.

C'est drôle parce que la girafe n'étant pas née à l'état sauvage, elle n'avait pas vraiment une idée précise de ce qui la menaçait à quelques mètres d'elle. Tout le monde dit toujours "Ne travaillez jamais avec des enfants et ne travaillez jamais avec des animaux" mais je viens de découvrir que ça a toujours fait partie de moi. J'aime travailler avec les enfants et les animaux plus que les adultes la plupart du temps parce qu'ils sont une source constante d'inspiration, car ils ne font que ce qu'ils ont à faire naturellement. Ils ne savent pas qu'ils sont dans un film.

Ils sont les acteurs ultimes.

Ils sont vraiment, vraiment dans leurs personnages (Rires).

Enfant, avez-vous eu envie de fuir avec un cirque ?

Pas vraiment. Je suis seulement allé au cirque une fois quand j'avais environ six ans. Les clowns étaient dans un petite voiture et la porte de la voiture a explosé et ma soeur m'a dit que le clown était mort, ce qui était totalement faux, mais j'ai cru que c'était vrai pendant près d'un an. Je pense que ça a contribué au fait que je ne suis plus retourné au cirque. C'est drôle parce que beaucoup de gens pensent toujours que le cirque est effrayant et puis on regarde Water for Elephants et vous n'avez pas l'impression que c'est vraiment un cirque. Certaines personnes m'ont demandé : "Est ce effrayant ? Est ce qu'il y a des clowns bizarres ?" Non. Pourquoi est-ce la première chose qui vient à votre esprit quand vous pensez à un cirque ? C'est vraiment très étrange.

Beaucoup gens ont peur des clowns. Qu'est-ce qui leur est arrivé quand ils étaient enfants ?


Je sais. C'est tellement bizarre. Peut-être que dans ma génération, la plupart des gens veulent être malheureux tout le temps alors ils ont peur de quelqu'un qui essaie de les faire rire. Un de mes films préférés était "Il" [NDLT : adaptation télévisée du roman de Stephen King "Ca"] quand j'étais plus jeune. J'ai, en quelque sorte, toujours aimé l'idée d'un clown psychopathe.

Je pense effectivement qu'on peut blâmer "Il" pour beaucoup. Je me souviens l'avoir vu quand j'étais très jeune et j'étais vraiment terrifié, des araignées également.

Je l'ai regardé à nouveau il n'y a pas longtemps et ce n'est vraiment pas très effrayant. J'étais terrifié quand j'étais plus jeune, pendant des années.

Mes parents m'ont laissé lire ce livre quand j'avais dix ans. Je ne sais pas ce à quoi ils pensaient. Je voulais vous demander, ce film a quelque chose de typiquement américain et se situe à une période charnière, celle de la fin des années 30. Etant donné que vous êtes londonien, je me demandais ce que vous a attiré en lui ?

Je pense que ça a toujours été ma période préférée de l'Amérique. Chaque fois que je suis au volant à travers la campagne en Amérique avec ces grandes étendues qui sont telles qu'il y a des siècles et ces minuscules petites villes avec leur station service. C'est l'idée que je me fais de l'Amérique. Je ne pense jamais à New York ou une de ces grandes villes. C'est ce que je ressens. Cette période, c'est la fin du Far West. Cette énergie que je trouve vraiment intéressante. J'aime l'idée d'idéaliser l'Amérique parce que l'Angleterre dans les années 30, il n'y a rien que je tiens particulièrement à idéaliser. Il y avait quelque chose au sujet l'Amérique, à cette époque, qui était symbole d'espoir pour une raison quelconque. Dès que j'ai vu la façon dont Jack Fisk, le chef décorateur, avait créé les décors, et aussi tout simplement tous les jours et toutes les heures de la journée où nous avons tourné, je me suis senti incroyablement américain tout le temps et j'ai vraiment adoré ça. Je ne sais pas si on peut ressentir la même chose en faisant un film contemporain. Je ne crois pas qu'on puisse faire quelque chose qui semble typiquement américain si vous le faites à notre époque. Avant les années 40, les gens étaient encore essentiellement des cow-boys et c'est ce que les Américains sont pour moi. Les années 30 sont vraiment super.

source : boxofficemagazine via robert pattinson life

Traduction Valeriane © www.rpattzrobertpattinson.com


BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Joealc12BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... R4BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Gif4

trouvé sur rpattzrobertpattinson.com et puis ben voilà quoi... lol

juste au cas, j'en laisse un BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 362278 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 36559

Revenir en haut Aller en bas
Clair de Lune

Clair de Lune

Féminin Nombre de messages : 13133
Age : 52
Localisation : perdue dans de doux rêves... ^_^
Citation préférée : When you can live FOREVER, what do you live for...?
Date d'inscription : 15/03/2009

Carnet Intime
Musique Préférée: Supermassive Black Hole
Personnage Twilight préféré: Arghhhh... quelle question...!
Mon Tome préféré: hum...

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Empty
MessageSujet: Re: BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...   BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... EmptyVen 25 Mar - 15:07

merkiiii... \\"sourire\\&


BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 944881CosmopolisCDL
HE's like a drug to me...
HE's like my own, personal brand of heroïn...


merci Sparkle....!

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Respect1-1 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Ban_cl13

Ce que personne n'a réellement compris, c'est que Rob, ben :amoi: , :amoi: , :amoi: .... et pis c'est TOUT...!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://clairdelunecdc.blogspot.com/
Annouk

Annouk

Féminin Nombre de messages : 12443
Age : 48
Localisation : Québec
Citation préférée : La mort qui a sucé le miel de ton halaine, n'étend pas son emprise encore sur ta beauté
Date d'inscription : 14/03/2009

Carnet Intime
Musique Préférée: James Blunt: goodbye my lover
Personnage Twilight préféré: Edward Edward et Edward...
Mon Tome préféré: Le dernier, Révélation.

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Empty
MessageSujet: Re: BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...   BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... EmptyJeu 7 Avr - 2:14

BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... B74f2c126846371 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 0581b0126846811 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 657412126846381 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... E5d854126846389 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Ec41c3126846404 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 1469bc126846414 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Bb5c83126846424 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 6939c4126846432 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 446b7d126846442 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 0019b0126846449

RPlife


BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Joealc12BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... R4BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Gif4

trouvé sur rpattzrobertpattinson.com et puis ben voilà quoi... lol

juste au cas, j'en laisse un BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 362278 BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... 36559

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Empty
MessageSujet: Re: BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...   BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
BoxOfficeMagazine.com: Q&A avec Rob...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI
» [TUTO] Comment flasher son desire avec une rom custom ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Water for Elephants-
Sauter vers:  
Sujets les plus actifs
"Remember Me" ... dernières news.
Bel Ami... adatation de Guy de Maupassant... !
essais Cdl
essais Prudence
Nouveaux outtakes du shooting de Robert Pattinson pour Carter SMITH
Water for Elephants : Photos + Vidéos du tournage...
« Water for Elephants »... Dernières nouvelles
Eternal Twilight 2 en Angleterre
Rob à cannes !! 2009
Cosmopolis... les pics du set....
Histoires de films
En anglais






En anglais




En anglais






version poche

In Bed with...









Photobucket

Photobucket